Croire Paroisses

Célébration du sacrement de pénitence et réconciliation durant l'Avent

Les temps forts liturgiques offrent à nos communautés chrétiennes la grâce de pouvoir célébrer Dieu qui pardonne. Selon les lieux, selon le nombre et la disposition des prêtres, ces célébrations se font sous la forme : soit d'une démarche personnelle auprès d'un prêtre, soit d'une démarche communautaire avec absolution personnelle.

31 octobre 2009 : Confession lors de la veillée de prière dans l'égl. Notre-Dame du Travail pour Holywins. Paris (75) France. - P.RAZZO/CIRIC

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les deux, il est bon d'offrir :

  • un temps de prière
  • un temps d'écoute de la Parole de Dieu
  • un temps de réflexion personnelle pour se mettre sous le regard de Dieu
  • un temps de démarche personnelle
  • un temps pour la parole sacramentelle de la réconciliation
  • enfin un temps d'action de grâce.

 

Les chants sont à choisir en fonction du répertoire de la communauté qui célèbre.

 

    1. Temps de rassemblement et de prière

Prière

Dieu notre Père, ta relation avec les hommes se manifeste en une alliance. Ton acte créateur est un signe d'alliance: ton acte libérateur est un signe d'alliance. De bien des façons et par la bouche de bien des prophètes, tu as rappelé ta fidélité à cette alliance. tu sembles ne jamais te résigner à nos ruptures d'alliance, et ce soir (en fonction du moment de la journée) tu viens nous faire signe par une parole et par un geste. Viens, toi le Prince d ela Paix, et fais nous revenir à Toi. Nous te le demandons par ton Fils ta lumière qui vit et règne pour les siècles des siècles.

 

     2. Temps de la Parole

 

1ère lecture : Michée 7, 7-9

07 Jérusalem dit dans son humiliation :« Moi, je veux guetter le Seigneur,attendre Dieu mon Sauveur ;lui, mon Dieu, m'entendra.08 Ne te réjouis pas de mon malheur, ô mon ennemie ;car je suis tombée, mais je me relève ;j'habite dans les ténèbres,mais le Seigneur est ma lumière.09 Puisque j'ai péché contre le Seigneur,je dois endurer sa colère jusqu'à ce qu'il prenne ma cause en mainet rétablisse mon droit.Il me fera sortir à la lumière,et je contemplerai sa justice. »

Evangile : Mt 25, 1-13
01 « Alors, le Royaume des cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe et s'en allèrent à la rencontre de l'époux.02 Cinq d'entre elles étaient insensées, et cinq étaient prévoyantes : 03 les insensées avaient pris leur lampe sans emporter d'huile,04 tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leur lampe, de l'huile en réserve.05 Comme l'époux tardait, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent.06 Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : 'Voici l'époux ! Sortez à sa rencontre.'07 Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leur lampe.08 Les insensées demandèrent aux prévoyantes : 'Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.'09 Les prévoyantes leur répondirent : 'Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous ; allez plutôt vous en procurer chez les marchands.'10 Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et l'on ferma la porte.11 Plus tard, les autres jeunes filles arrivent à leur tour et disent : 'Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !'12 Il leur répondit : 'Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.'13 Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure.

 

      3. Temps sous le regard de Dieu

 

Le Seigneur nous invite, à quelques jours de Noël à guetter et à veiller.Avec Jérusalem, nous voulons dire : "Moi, je veux guetter le Seigneur, attendre Dieu mon Sauveur. Lui, Dieu, m'entendra"
Je veux rendre grâce pour la prévenance du Seigneur. Je crois qu'il est toujours là, prêt à m'écouter, prêt à me relever (silence)

  • Je reconnais mon péché

Quand je manque de confiance envers le Seigneur, quand je veux m'en sortir seul, ne l'appelant pas suffisamment à mon secours.

Quand je me complais à vivre dans les ténèbres, ne cherchant pas à marcher vers la lumière, me donnant bonne conscience au lieu de me remettre en question grâce à        la Parole de Dieu, et à l'aide d'un conseiller spirituel.

 

  • Je reconnais mon péché

Quand je me laisse accaparer par les soucis matériels sans chercher à me recentrer sur l'essentiel

Quand je ne me rends pas disponible aux attentes et aux appels de mes frères

Quand je ferme les yeux et me bouche les oreilles, pour ne penser qu'à moi

Quand je recherche mon plaisir ou mon confort au détriment du service des autres.

 

  • Je reconnais mon péché

Quand je ne cherche pas à approfondir ma foi par la lecture ou les rencontres entre chrétiens

Quand je refuse de demeurer dans la prière

Quand je ne m'informe pas sur la vie des hommes et des femmes de mon temps

Quand je n'écoute pas la vérité qui est chez l'autre

Quand je me fait complice de l'égoïsme collectif qui détériore le vivre ensemble.

 

Je peux écouter le Seigneur me dire aujourd'hui "Veillez donc, car vous ne savez ni le jour, ni l'heure !"

Je veux rendre grâce pour tous les appels que le Seigneur me lance, pour sa présence de chaque instant, pour son respect de ma liberté,... (silence)

 

       4. Temps du Sacrement

 

Rencontre avec un prêtre.

 

       5. Temps de l'Action de grâce

 

Notre Père

Préface de l'Avent au choix :

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur. Car il est déjà venu, en prenant la condition des hommes, pour accomplir l’éternel dessein de ton amour et nous ouvrir le chemin du salut ; il viendra de nouveau, revêtu de sa gloire, afin que nous possédions dans la pleine lumière les biens que tu nous as promis et que nous attendons en veillant dans la foi.

ou

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur. Il est celui que tous les prophètes avaient chanté, celui que la Vierge attendait avec amour, celui dont Jean Baptiste a proclamé la venue et révélé la présence au milieu des hommes. C’est lui qui nous donne la joie d’entrer déjà dans le mystère de Noël, pour qu’il nous trouve, quand il viendra, vigilants dans la prière et remplis d’allégresse.

Gérard Naslin
Croire.com